• Wappen der Stadt Frankfurt am Main
Voyages d'accompagnement- Exclusivement pour les membres
mar, 06. novembre 2018 (Jour entier)mer, 07. novembre 2018 (Jour entier)
Voyage d'accompagnement
Voyage d'accompagnement

Francfort-sur-le-Main

Francfort-sur-le-Main

Ville dynamique, internationale de la finance et des congrès. Mais la ville a d’avantage de facettes et de contrastes à offrir. Francfort n'est pas seulement fière du fils le plus célèbre de la ville, Johann Wolfgang von Goethe, on y peut visiter également  la cathédrale et la Paulskirche, berceau de la démocratie allemande.

 

Vieille Opéra de Francfort

Appelé dans le temps "la plus belle ruine d’Allemagne". Le bâtiment inauguré en 1888 fut détruit jusqu’aux fondations en 1944. Grâce aux protestations des citoyens et aux donations généreuses il a pu être reconstruit fidèle à l’original  et  rouvert  solennellement le 28 août 1981.

Depuis, environ 300 concerts et événements attirent chaque année de nombreux visiteurs dans les salles.

 

Maison Goethe

La destination la plus importante pour les admirateurs de Goethe  est sa maison natale à Francfort. Goethe y vécut jusqu’à l’âge de 26 ans. Ici, les oeuvres  «Urfaust», «Götz von Berlichingen» et «Leiden des jungen Werther» furent créées.

 

Musée Städel

Établi comme fondation civique en 1815 par le banquier et homme d'affaires Johann Friedrich Städel, le musée du même nom se classe comme la plus ancienne fondation de musée d'Allemagne.

Sous un seul toit, sa collection offre un aperçu pratiquement complet de 700 ans d'art européen du début du XIVe siècle jusqu'à aujourd’hui, avec des focus sur la Renaissance, le baroque, le début de l'art moderne et bien plus encore. Œuvres d'artistes tels que Lucas Cranach, Albrecht Dürer, Sandro Botticelli, Rembrandt van Rijn, Jan Vermeer, Claude Monet, Pablo Picasso, Ernst Ludwig Kirchner, Max Beckmann, Alberto Giacometti, Francis Bacon, Gerhard Richter, Wolfgang Tillmans et Isa Genzken en sont les points saillants.

 

Stephanskirche Mayence

Les fenêtres de cette église conçues par Marc Chagall à partir de 1978 sont uniques en Allemagne. L’artiste voulait ainsi contribuer à la réconciliation judéo-allemande. Jusqu'à sa mort en 1985, Chagall a créé un total de 9 fenêtres. Après sa mort, le travail sur les fenêtres restantes a été poursuivi par Charles Marq, qui avait travaillé avec Marc Chagall comme directeur principal de l'atelier de verre Jacques Simon à Reims pendant 28 ans.