d'Frënn vun den Lëtzebuerger Philharmoniker : faits et éléments marquants

Un peu d’histoire

L’association a été créée en 1987 sous le nom ‘Les Amis de l’Orchestre  Symphonique de RTL’. L’objectif défini dans les statuts était double:

-    promouvoir la musique symphonique au Luxembourg
-    soutenir les activités de l’orchestre de RTL

On peut s’étonner de la première partie de l’objectif qui a trait à la musique symphonique. L’explication est la suivante: lors des réflexions en cours durant la période où la maison-mère de RTL cherchait à se défaire des charges financières que lui imposait cet orchestre, une des options considérées par d’aucuns était de remplacer l’orchestre de taille symphonique par un orchestre philharmonique de chambre pour ainsi réduire les frais de fonctionnement. Les initiateurs de l’association des d'Frënn vun den Lëtzebuerger Philharmoniker voulaient par leurs actions soutenir celles et ceux, notamment au niveau politique, qui pensaient que le Luxembourg se devait  d’avoir un orchestre symphonique.
Le premier conseil d’administration comportait 10 membres venant d’horizons divers de la population. S’y ajoutaient deux musiciens de l’orchestre cooptés.  
La période de turbulences pour l’orchestre a pris fin en 1996 quand il a été repris par l’État Luxembourgeois et placé sous la tutelle d’une entité juridique spécifique,  la ‘Fondation Henri Pensis’ qui a géré le Luxembourg Philharmonic jusque fin 2011. Les d'Frënn vun den Lëtzebuerger Philharmoniker ont contribué un montant de 3 millions de LUF au capital de départ de  cette Fondation.
Les d'Frënn vun den Lëtzebuerger Philharmoniker ont adapté leurs statuts à cette nouvelle donne en modifiant le  nom en ‘Les Amis de l’Orchestre Philharmonique du Luxembourg’. A partir de mai 2023 le nom a été changé en "d'Frënn vun den Lëtzebuerger Philharmoniker".
Avec début 2012 la fusion du Luxembourg Philharmonic avec l’Établissement publique Salle de Concerts Grande-Duchesse Joséphine-Charlotte (la ‘Philharmonie’) s’est ouvert une nouvelle fenêtre d’opportunités pour l’OPL mais aussi pour les d'Frënn vun den Lëtzebuerger Philharmoniker.

Structure et organisation des d'Frënn vun den Lëtzebuerger Philharmoniker

Les d'Frënn vun den Lëtzebuerger Philharmoniker ont adopté dès le début la structure juridique d’une ‘association sans but lucratif’ (a.s.b.l.).
Les organes sont:

-    l’Assemblée Générale des membres
-    le Conseil d’Administration

Ce dernier gère les affaires courantes. Il comporte un maximum de 15 membres. Les mandats sont
limités à 3 ans, mais sont renouvelables par un vote de l’AG.
Les membres du Conseil d’Administration élisent en leur sein un président, un vice-président, un caissier et un secrétaire général.
À noter que les statuts prévoient la possibilité de coopter un membre du Luxembourg Philharmonic avec voix consultative.
 
Activités des d'Frënn vun den Lëtzebuerger Philharmoniker

Dès 1990/1991, les d'Frënn vun den Lëtzebuerger Philharmoniker ont mis en place des concerts de musique de chambre donnés par des musiciens de l’orchestre RTL.  Ces concerts se donnaient le soir. Après un hiatus de quelques années, les d'Frënn vun den Lëtzebuerger Philharmoniker ont relancé en 2002 avec l’appui des musiciens du Luxembourg Philharmonicles concerts de musique de chambre  sous la nouvelle appellation <concerts-apéritif>, appellation qui met en avant deux aspects spécifiques : ils se donnent le dimanche en fin de matinée et le verre de l’amitié est offert aux mélomanes et aux musiciens à l’issue du concert, un des objectifs étant de donner aux visiteurs une opportunité de rencontrer les musiciens. Les programmes des concerts sont concoctés par les musiciens eux-mêmes et en  fonction de leur contenu, ils se regroupent en des formations très variées et  parfois  peu usuelles, allant du trio au nonette.

Une autre initiative des d'Frënn vun den Lëtzebuerger Philharmoniker, qui continue à rencontrer beaucoup de  succès parmi les membres, est d’organiser pour les membres des voyages d’accompagnement lors de concerts donnés par le Luxembourg Philharmonic dans des villes étrangères. Le premier voyage de ce type a été réalisé en 1988 à Namur. Le voyage permettait d’assister à l’exécution de la très fameuse 8e symphonie de Mahler, le Luxembourg Philharmonic faisant équipe avec l’Orchestre Symphonique de la RTBF, avec en sus plus de 600 choristes, le tout sous la direction du chef luxembourgeois Pierre CAO. Parmi les voyages plus récents, citons ceux à New York, Londres, Tallinn, Zurich, Budapest, Vienne, Amsterdam, Naples, Rome, Prague, Wiesbaden, Genève, Munich, Saint Pétersbourg.

Le dernier volet en date des activités des d'Frënn vun den Lëtzebuerger Philharmoniker concerne l’accès gratuit  pour les membres à trois ou quatre répétitions de le Luxembourg Philharmonic par saison, soit avec le chef titulaire, soit avec un chef invité.
Tout au long de leur périple, les d'Frënn vun den Lëtzebuerger Philharmoniker ont participé par leur appui financier à la composition et à la création d’œuvres de compositeurs luxembourgeois:

1993  Alexander Müllenbach: Flugsand

1997  Claude Lenners: Nachtschattengesänge

1999  Alexander Müllenbach: Dark Crystal

2007 Alexander Müllenbach: Opal

2014 Camille Kerger: Fließen, Zerfließen (création début 2016)

L‘avenir

Avec la saison 2015/2016 les d'Frënn vun den Lëtzebuerger Philharmoniker ont lancé les premiers pas d’une nouvelle forme de coopération avec les musiciens et la Direction du Luxembourg Philharmonic. Un premier volet concerne le financement ou le préfinancement d’instruments de musique pour le Luxembourg Philharmonic. Un deuxième volet  a pour but de faciliter l’accès de jeunes instrumentistes au poste de musicien d’orchestre ou l’accès de musiciens déjà plus chevronnés à des cours de perfectionnement.

Ces activités nouvelles nécessiteront une base de revenus plus large que dans le passé. La condition nécessaire pour réaliser ces projets est d’attirer plus de dons en les rendant déductibles du revenu imposable des donateurs. En d’autres mots, l’a.s.b.l. doit obtenir le statut <d’utilité publique> défini par la loi. Les procédures avec cet objectif sont en cours.

Moyens de communication des d'Frënn vun den Lëtzebuerger Philharmoniker

  • pour les informations d’ordre général les d'Frënn vun den Lëtzebuerger Philharmoniker ont créé ‘La dépêche des AMIS’. Elle n’a pas une périodicité bien définie, mais elle est publiée en fonction des besoins, en principe en français et en allemand
  • pour les répétitions publiques, les membres reçoivent une invitation spécifique avec le programme et  l’horaire
  • pour les voyages d’accompagnement, les membres reçoivent une invitation spécifique
  • pour les assemblées ordinaires et extraordinaires, les membres sont convoqués par lettre
  • avec le ‘go-live’ du site internet des d'Frënn vun den Lëtzebuerger Philharmoniker en janvier 2016, cet outil prendra un rôle croissant dans les communications avec les membres. Le Conseil d’Administration prendra toutefois en compte le fait qu’une partie des membres n’a pas encore une expérience adéquate avec cet outil et il continuera donc pour quelque temps encore à utiliser en parallèle la voie internet et la voie papier.


Conseil d’Administration  des d'Frënn vun den Lëtzebuerger Philharmoniker

Pierre Thielen, président

Barbara Geiser, vice-présidente

Diana Degano, caissière                                                                                                                  

Membres: Mario Cortolezzis, Marie-An Dehullu, Jean-Marie Gieres, Monique Hamilius, Arend Herold, Uli Loersch, Aloyse Maes, Jean-Claude May, René Meyer, René Reimen, Arnold Schaak, Josette Welter

Le Conseil d’Administration peut être joint via les canaux suivants:

Téléphone    +352 20 600 413


Courriel         info@amisopl.lu

Adresse postale : d'Frënn vun den Lëtzebuerger Philharmoniker   B.P. 1027   L-2739 Luxembourg